Historique

La chronologie des principaux événements et jalons qui ont marqué l’historique de NGC est présentée ci-dessous.

Toujours en action

Novembre 2016

Regroupement de l’ensemble de ses bureaux et laboratoire sur un même site dans le Technoparc de Sherbrooke.

Août 2016

Hôte du 20th IFAC Symposium on Automatic Control in Aerospace à Sherbrooke, Canada, recevant plus de 100 participants de 19 différents pays.
Sentinel-3A Liftoff

MAI 2015

Systèmes autonomes pour véhicules terrestres sans pilote (UGV)
Systèmes autonomes pour véhicules aériens (Drone)

JANVIER 2015

Début des travaux de NGC sur le satellite PROBA-3

JANVIER 2014

Système de cartographie mobile
PROBA-V Satellite

Été 2010

Expansion du laboratoire de NGC désormais doté d’une représentation tridimensionnelle de 15 m sur 3 m du pôle Sud de la Lune qui permet la simulation d’alunissage à l’échelle. La navigation relative au terrain et la navigation absolue à l’aide de la détection et de l’appariement de cratères dans une base de données y sont démontrées. Aussi, le laboratoire a dorénavant la capacité d’imiter un rendez-vous spatial entre un satellite actif et une cible passive.

PROBA-2

Avril 2009

Fondation de NGC Aerospace France qui étendra les activités de NGC en sol européen.

Décembre 2008

Fondation de NGC International Inc., la société mère qui détient les deux sociétés sœurs, soit NGC Aérospatiale Ltée et NGC Aerospace France, laquelle verra le jour un peu plus tard.

Été 2006

Ouverture du laboratoire de NGC situé au 4455, rue James-Edwards, dans le parc industriel de Sherbrooke. Le laboratoire est utilisé pour simuler des atterrissages autonomes sur Mars pour démontrer les techniques de détection et d’évitement des obstacles.

Décembre 2004

L’entreprise, qui a commencé ses activités avec un seul employé en 2001, compte huit employés à la fin de 2004. Le siège social de NGC quitte la résidence de M. de Lafontaine et migre vers des bureaux loués situés au 1650, rue King Ouest, à Sherbrooke, au Québec (Canada). Le mois de janvier 2005 marque l’ouverture des nouveaux bureaux.

Août 2002

Expansion des activités de NGC vers la commande des satellites d’exploration planétaire. Développement du premier concept d’un système autonome d’évitement d’obstacles pour l’atterrissage sur Mars.

2001-2004

Expansion de la collaboration entre NGC et l’ASE sur plusieurs projets de recherche et développement, des satellites scientifiques terrestres aux satellites de télédétection, en passant par des véhicules d’exploration planétaire.

PROBA-1

Avril 2001

Fondation de NGC Aérospatiale Ltée par Jean de Lafontaine; pendant les quatre années qui suivront, M. de Lafontaine réalisera les travaux à partir de sa résidence.