Démonstrations sur le Terrain

NGC a participé à de nombreuses campagnes de démonstration ayant pour but de préparer les prochaines missions spatiales ou de démontrer ses technologies sur des applications terrestres. Ces campagnes comprennent la démonstration en hélicoptère d’un système de détection et d’évitement d’obstacles par Lidar, le déploiement sur le terrain d’un prototype d’astromobile d’exploration lunaire et la réalisation d’un système de cartographie de la surface pour des activités de renseignement, de surveillance et de reconnaissance (RSR).

Expérience en vol ALFIE

En 2010 et en 2011, NGC a réalisé la toute première démonstration à échelle réelle d’un système d’atterrissage planétaire automatisé avec détection et évitement d’obstacles par Lidar. L’expérience en vol d’atterrissage automatique (ALFIE – Autonomous Landing Flight Experiment) a prouvé avec succès les capacités de compensation de mouvement en temps réel et de sélection de sites sécuritaires du système dans l’environnement dynamique inhospitalier d’une plateforme d’hélicoptère.

L’objectif de cette expérience était de reproduire des trajectoires d’atterrissage planétaire à l’aide d’un hélicoptère tout en effectuant le balayage de la surface, la compensation des mouvements et la sélection de sites d’atterrissage sécuritaires pendant la descente. Cette expérience a validé avec succès les technologies de détection et d’évitement d’obstacles de NGC pour les applications d’atterrissage planétaire. L’expérience, parrainée par l’Agence spatiale canadienne, a été réalisée en partenariat avec MDA Space Missions et Optech Inc

ALFIE

Bloc expérimental ALFIE installé sur un hélicoptère

Real-Time Terrain Topography Reconstruction

Reconstruction topographique en temps réel

CSA Mars Yard
CSA Mars Yard

Site d’essai (surface émulée) à l’Agence spatiale canadienne

Real-Time Safe Landing Site Determination

Sélection de sites d’atterrissage sécuritaires en temps réel

Déploiement sur le terrain d’Artemis

Le système de navigation visuelle de NGC pour les astromobiles a été mis en œuvre et déployé à bord d’un prototype d’astromobile d’exploration lunaire Artemis Jr avec Neptec Design Group, le partenaire de NGC. NGC et Neptec ont soutenu avec succès la campagne de déploiement sur le terrain du bloc expérimental RESOLVE de la NASA en 2012.

Artemis Jr

Prototype d’astromobile d’exploration lunaire Artemis Jr (© Brian Shiro)

Afin de garantir une exécution impeccable du système lors de la campagne de déploiement sur le terrain, différentes étapes d’intégration ont été réalisées avant le déploiement, et ce, avec succès. Ces étapes valident tout d’abord les composantes du système logiciel et augmentent ensuite, de manière progressive, le degré de complexité des essais et l’intégration aux composantes du système de l’astromobile. Cette approche vise à minimiser le temps global d’intégration de l’astromobile (la composante doit déjà être à un degré de maturité élevé lorsqu’on la connecte à l’astromobile) et à maximiser la robustesse du système pour supporter les conditions environnementales difficiles (la robustesse peut être vérifiée avant le déploiement sur le terrain). Voici les différentes étapes de l’intégration :

La réussite de ces étapes assure le fonctionnement optimal de l’astromobile lors de la campagne de déploiement sur le terrain.

Validation logicielle du système de navigation de l’astromobile

Intégration du système de navigation de l’astromobile dans un environnement de laboratoire dynamique

Validation du système de navigation de l’astromobile dans un environnement de laboratoire dynamique

Validation du système de navigation de l’astromobile à l’intérieur

Validation du système de navigation de l’astromobile à l’extérieur

Renseignement, surveillance et reconnaissance

NGC a fait la démonstration de l’application de ses technologies spatiales à des applications terrestres. NGC a réalisé un système de reconstruction 3D de l’environnement par fusion de données. Le système installé sur un véhicule fusionne les données du capteur Lidar, de multiples caméras, d’un GPS et d’une centrale inertielle pour créer une carte tridimensionnelle géoréférencée et colorisée de l’environnement aux fins de renseignement, de surveillance et de reconnaissance (RSR).

Reconstruction 3D de l’environnement par fusion des données de capteurs