Lancement de PROBA-2

PROBA-2

Lancement réussi du satellite PROBA-2: un autre succès pour NGC Aérospatiale

Le 2 novembre 2009 à 1h50, heure de Greenwich (19h50 le 1er novembre, à Sherbrooke), le satellite PROBA-2 commença son périple spatial de deux ans pour y accomplir sa double mission d’avancement scientifique et de démonstration de technologie. Lancé à partir du Cosmodrome de Plesetsk en Russie, le satellite de 130 kg a été placé avec succès sur son orbite héliosynchrone à 700 km d’altitude. De la dimension d’une grosse télévision et consommant en énergie l’équivalent d’une ampoule de 60 Watts, PROBA-2 possède à son bord quatre expériences scientifiques (deux en météorologie spatiale et deux en observation du soleil) de même que 17 innovations technologiques pour fins de validation en orbite.

La société NGC Aérospatiale de Sherbrooke, impliquée dans le projet depuis 2004, a participé à la conception et à la réalisation de PROBA-2 en y développant les logiciels qui commandent de façon autonome l’orientation et l’orbite du satellite afin de rencontrer les exigences scientifiques de la mission. Ainsi, ce sont les programmes d’ordinateur conçus chez NGC qui placent et orientent le satellite pour que ses caméras et instruments scientifiques puissent prendre leurs mesures avec la précision et la stabilité requises par les scientifiques. NGC profite de sa participation au projet pour valider en orbite, dans le contexte d’une vraie mission spatiale, pas moins de six différentes innovations technologiques, allant de la mesure de la température du satellite pour déterminer sa position au-dessus de la terre jusqu’à l’utilisation du champ magnétique terrestre pour orienter le satellite dans la direction voulue.

PROBA-2 est le deuxième satellite d‘une série de mini-satellites mandatés par l’Agence spatiale européenne (ESA), PROBA-1 ayant été lancé le 22 octobre 2001. Dédié à l’observation de la terre et à l’analyse des changements climatiques, PROBA-1 fonctionne toujours avec succès après huit ans de vie orbitale alors que sa mission originale prévoyait une durée de vie de deux ans. Avec PROBA-1, NGC Aérospatiale avait réalisé un saut technologique considérable dans le domaine spatial en intégrant pour la première fois l’autonomie et l’intelligence embarquée dans l’opération d’un satellite d’observation de la terre, augmentant ainsi la fiabilité et l’efficacité du satellite tout en réduisant par le fait même ses coûts d’opération. PROBA-2 intègre une version évoluée des algorithmes innovateurs de PROBA-1, tout en les adaptant aux contraintes d’une mission scientifique.

Les satellites PROBA font partie du programme de démonstration de technologies de l’ESA. Ce programme renommé, financé par les
pays membres de l’ESA et le Canada, vise à soumettre aux conditions opérationnelles d’une mission spatiale les nouvelles technologies qui seront éventuellement utilisées sur d’autres missions futures. À cause du risque élevé que représente l’utilisation d’une nouvelle technologie, la validation en orbite constitue la dernière étape dans le processus de développement d’innovations technologiques avant leur utilisation. Une des innovations technologiques développée par NGC Aérospatiale sur PROBA-2 a été financée par l’Agence spatiale canadienne.

CONTACT
Jean de Lafontaine, Président
NGC Aérospatiale Ltée
téléphone: +1 819 348-9483
courriel: ngc@ngcaerospace.com
Sherbrooke, Québec J1J 2C3

VOIR AUSSI
Communiqué de presse de NGC: « Lancement réussi du satellite PROBA-2: un autre succès pour NGC Aérospatiale » (télécharger, pdf).

Communiqué de presse de l’Agence spatiale canadienne : « Lancement réussi de technologies canadiennes à bord des satellites SMOS et PROBA-2 de l’Agence spatiale européenne » (lire).

Pour plus d’informations sur la contribution de NGC aux différentes missions PROBA, voir la page Missions Spatiales du site de NGC.

Voir la page “About PROBA-2” sur le site de l’ESA (en anglais).