Navigateur LOCOOS

Le Navigateur LOCOOS intègre sur une seule plateforme des capacités configurables et précises de détermination d’orientation et d’orbite pour des satellites de petites et grandes tailles.

Le Navigateur LOCOOS est un module logiciel indépendant pour les engins spatiaux en orbite terrestre basse équipés d’un système de stabilisation à 3 axes qui produit les données suivantes :

  • estimations de la position de l’engin spatial;
  • estimations de l’orientation de l’engin spatial;
  • données sur le temps;
  • éphémérides du Soleil;
  • éphémérides de la Terre.

Le Navigateur LOCOOS effectue la fusion optimale d’un grand nombre de mesures des capteurs et des détecteurs potentiels (sélectionnés par l’utilisateur) :

  • magnétomètres;
  • capteurs thermiques;
  • capteurs de courant des panneaux solaires;
  • détecteurs de lumière (présence du Soleil
  • détecteurs solaires à un axe;
  • détecteurs solaires à deux axes;
  • détecteurs de l’horizon terrestre;
  • capteurs stellaires;
  • tachymètres de roue à réaction ou de volants d’inertie;
  • capteurs de vitesse angulaire;
  • accéléromètres;
  • système de localisation GPS;
  • éléments orbitaux à deux lignes (TLE – two-line elements) de NORAD
LOCOOS Navigator Schematic

Schéma du Navigateur LOCOOS

Le Navigateur LOCOOS :

  • fournit des estimations de l’attitude et de la position du véhicule à l’aide de n’importe quelle combinaison de capteurs et détecteurs énumérés ci-dessus, à condition que les données sur l’attitude et la position soient suffisantes pour permettre l’observabilité. En plus de fournir des estimations sur l’attitude et la position à l’aide de n’importe quelle combinaison de capteurs et de détecteurs, le Navigateur LOCOOS a la particularité d’être en mesure de produire ces estimations en utilisant seulement des capteurs et des détecteurs peu coûteux. Par exemple, pour les orbites avec une inclinaison supérieure à 35 degrés, le Navigateur LOCOOS peut estimer l’attitude et la position à partir des mesures du magnétomètre seulement.
  • s’appuie sur la technologie du filtre de Kalman non parfumé. À ce titre, il peut continuer de calculer l’attitude et le positionnement de l’engin spatial lorsque survient une défaillance temporaire d’un capteur ou d’un détecteur. Il peut également s’adapter de manière autonome aux capteurs et aux détecteurs fonctionnels en tout temps et il est en mesure de gérer le taux d’actualisation de n’importe quel capteur ou détecteur.
  • a été conçu de manière à pouvoir être facilement adapté à n’importe quelle plateforme (les nanosatellites de même que les plateformes aux dimensions plus importantes) et aux interfaces de différents capteurs et détecteurs, ainsi que pour être appliqué à différentes unités centrales de traitement.
  • peut être le principal outil embarqué d’estimation de la position et de l’attitude ou encore servir de solution de rechange en cas de défaillance des autres systèmes.